Newsletters

Vous pouvez vous abonner à ma newsletter pour recevoir 4 fois par an mes conseils pour rester en pleine forme. 

Ma newsletter pour aborder le printemps en pleine forme

th

          Le printemps est là, les énergies s’activent, elles nous bousculent, et nous ressentons ce renouveau à travers toutes nos cellules. C’est le moment pour démarrer une cure de printemps, en drainant l’organisme et particulièrement le foie, un organe clé.

Le foie est un émonctoire principal, il est donc vital d’en prendre soin, il a 800 fonctions, draine 1,5 l de sang à la minute qu’il renvoie au cœur par la veine-cave. Il concentre poisons et toxines dans la bile, il détoxique de l’ammoniaque, stocke le glucose en excès, dégraisse les acides gras, assure la synthèse du cholestérol, stocke les vitamines ……

Vous pouvez commencer par une monodiète d’un jour en ne consommant qu’un aliment de votre choix (pomme, carotte cru, riz demi-complet, raisin en saison …) ou un jeune de 24 heures, ou 36 heures (pour les plus courageux) Cette étape n’est pas obligatoire, mais elle facilitera le nettoyage de printemps.

A la campagne, l’idéal est de cueillir des feuilles de pissenlit à consommer en salade. Le principe amer du pissenlit à une vise hépatique. Il nettoie le foie mais aussi draine la vésicule biliaires, les reins et élimine l’acide urique et l’excès de cholestérol.

La deuxième plante intéressante dans ce processus de détoxication est le plantain qui ressemble à une petite salade. C’est un dépuratif que l’on peut mélanger avec les feuilles de pissenlit et ou avec des crudités variées.

Si vous habitez en ville, vous pouvez vous procurer de l’artichaut en ampoules en boutique bio ou en SIPF (suspensions intégrales de plantes fraiches) ou sous forme d’EPS (en pharmacie), du chardon marie, du radis noir (aussi à manger râpé en salade)

La deuxième étape consiste en une dépollution, très importante dans la cure de nettoyage à l’aide d’une algue la Laminaria Japonica reconnue pour sa capacité à drainer en particulier les métaux lourds que vous pourrez vous procurer au labo D-plante. Le détoxination doit intervenir en même temps que le nettoyage du foie qui éliminera plus facilement les polluants circulants dans l’organisme.
La cure foie-polluants devra être poursuivie pendant 3 semaines au moins.

A la fin des 3 semaines, il est temps de se préoccuper de nos reins. L’aubier de tilleul du Roussillon est un excellent nettoyant pour les reins, dont voici la recette :
La veille, faire bouillir 30 g de bois dans 1 l d’eau pendant 15 mn, laissez infuser 15 mn. Le lendemain, boire le litre dans la journée avant 16h. Vous pouvez aussi acheter des ampoules d’aubier de tilleul (en boutique bio). Durée de la cure 15 jours.

Le temps de la régénération, l’organisme a besoin de nutriments reconstituants pour l’aider à se revitaliser et éviter les carences éventuelles, à suivre de préférence pendant 1 mois. L’ortie comblera ces besoins, merveilleux trésor de bienfaits, elle recèle des principes actifs majeurs, de nombreux minéraux, des vitamines, des oligo-éléments, de la chlorophylle en grande quantité.
On la consomme fraiche en soupes, en omelettes ou séchées en tisanes.

Vous pouvez aussi faire une cure de spiruline pendant 1 mois (si pas d’ortie fraiche à votre disposition).

Durant ces périodes de regénération et durant toute l’année, je vous recommande de consommer une grande quantité de produits frais, de saison, impérativement bio, ou du maraicher proche de chez vous, des graines germées, des jus de légumes.

Pour nourrir la flore intestinale et ensemencer nos intestins, consommer des probiotiques naturels, comme les aliments fermentés qui regorgent de bon micro-organismes ex la choucroute. On peut fabriquer soi-même des légumes fermentés. Il existe des boissons lacto-fermentés, tels que le kéfir, le kombucha, le réjuvelac (graines de quinoa fermentées)

N’oubliez pas aussi d’apporter à votre corps du soleil, du repos et de la zénitude.

Bonne régénération.

Laure.


Archives