Iridologie

Œil droit

 

 

«  une fenêtre ouverte sur notre intérieur » Patrice Ponzo, Directeur de l’IFSH.

Qu’est-ce que l’iridologie ? c’est l’étude de la partie colorée de l’oeil : l’iris.

Cette méthode permet de déceler votre terrain individuel (ce qui vous caractérise), votre potentiel vital, votre hérédité (ce qui vient de vos parents), le tempérament naturopathique, vos fragilités, déséquilibres et carences, mais aussi toutes les forces sur lesquelles votre organisme peut prendre appui.

Elle ne constitue en aucun cas un diagnostic ni une thérapie. Elle s’intègre à une approche de médecine globale et préventive. C’est un formidable outil en naturopathie puisqu’elle permet d’adapter les conseils de façon très individualisée. 

L’iris est le seul tissu présentant des fibres musculaires dont la trame est observable. Il est le reflet du reste des tissus de notre corps. L’étude de sa structure nous renseigne sur l’ensemble des tissus de notre organisme.

En effet, certaines zones en faiblesse seront signées dans l’iris avant même qu’un symptôme n’apparaisse.

Son intérêt

Chaque bilan de vitalité contient un temps d’observation des iris qui permet d’évaluer les éléments suivants :

  • La vitalité : la constitution irienne de base (qui traduit le tempérament de la personne)
  • la toxémie (ou la nature des toxines et surcharges)
  • l’état émonctoriel (ou la fonctionnalité des « filtres » tels que le foie, les reins, la peau, les poumons,…)
  • l’état glandulaire (ou la fonctionnalité des différentes glandes et du système hormonal)
  • l’état neuro-végétatif (ou l’équilibre du système nerveux)                                                                    

Une méthode précise

L’observation de la trame et des signes iriens s’effectue avec une loupe et une lampe ou un iridoscope binoculaire capable de grossir d’au moins 10, voire 20 fois l’élément observé.

 

 

Œil droit

 


Archives